QualityTime-ESL

Lettres de recommandation d’anciennes collègues de travail : Penelope Moffatt et Anna Jeannesson

“QualityTime-ESL : Le livre numérique du professeur d’anglais}” - Lettres de recommandation d’anciennes collègues de travail : Penelope Moffatt et Anna Jeannesson

Première lettre de recommandation : Penelope Moffatt Professur à la
Faculté de Droit et des Sciences Sociales - Université de Poitiers

Objet : Recommandation des méthodes d’enseignement de l’anglais de Marianne Raynaud expliquées dans le livre qu’elle vient de publier.

À qui de droit :
J’apprends que Marianne Raynaud a écrit un livre intitulé "QualityTime-ESL: The Digital Resource Book" (“QualityTime-ESL : Le livre numérique du professeur d’anglais”) dans lequel elle explique ses méthodes d’enseignement à un collègue plus jeune. En tant qu’ancienne collègue de travail de Marianne Raynaud, je souhaite fortement recommander la publication d’un tel ouvrage, qui pourrait être d’une très grande utilité pour la communauté d’enseignement de l’anglais du monde entier. Même si j’avais déjà 30 ans et presque dix ans d’expérience pédagogique quand j’ai commencé à travailler avec elle, Marianne m’a beaucoup appris sur l’enseignement de l’anglais pendant les deux années où nous avons œuvré ensemble, grâce à son enthousiasme contagieux et à sa précieuse expérience. De tous les collègues avec lesquels j’ai travaillé, je considère Marianne Raynaud, avec Jonathon Upjohn, auteur de la série de livres intitulés Minimum Competence in Scientific English, comme celle qui a eu l’influence la plus positive sur mes méthodes d’enseignement.

J’ai appris avant tout comment procéder pour que les étudiants améliorent réellement et efficacement leur anglais. Durant leurs deux années au CPP de l’INPG, les étudiants ont fait de remarquables progrès en anglais. Ils ont appris à communiquer aisément à l’oral aussi bien en binômes que devant un public, et à écrire correctement, clairement et de façon concise.

J’ai aussi appris combien il était réjouissant d’enseigner un programme aussi intensif. Les cours ont toujours été un plaisir, ponctués d’activités variées et stimulantes. Pendant la moitié du cours (une heure sur les deux heures), les étudiants travaillaient de façon autonome sur des supports préparés à l’avance (exercices de compréhension orale, de grammaire, de vocabulaire et de traduction, bandes sonores extraites de vidéos, chansons, etc.) dans le laboratoire de langue, et ils corrigeaient leur propre travail en s’aidant des solutions fournies. Je pouvais ainsi, librement prêter une attention individuelle à chaque étudiant. Cette façon de procéder s’est révélée la plus efficace et la plus motivante. `

La plupart du temps, nous utilisions ce moment d’attention individuelle pour les « tutorats ou séances individualisées » (avec deux étudiants par leçon, chacun leur tour), mais nous faisions aussi des « entretiens » (avec deux étudiants qui s’interrogeaient mutuellement), et des tests oraux qui fonctionnaient remarquablement bien. Pendant l’heure restante, hors du laboratoire de langue, on s’amusait aussi beaucoup : nous préparions différentes activités (enquêtes, projets, conversations, activités interactives) et nous faisions de la production orale spontanée (débats animés, négociations, diverses activités en binômes, etc.). Nous arrivions aussi parfois à trouver un moment pour visionner des extraits de documents vidéos (les étudiants ayant travaillé auparavant sur les scripts de ces mêmes vidéo dans le laboratoire de langue) et nous en discutions par la suite. Nous filmions également les sketches originaux des étudiants, et cette activité remportait toujours un vif succès.

Les deux concepts principaux de la "méthode de Marianne Raynaud" sont le travail d’équipe et la gestion du temps. Travailler en équipe est évidemment plus efficace et plus satisfaisant (pour les étudiants comme pour les professeurs) que travailler seul (cela paraît évident, mais un grand nombre de professeurs d’anglais qui enseignent en France semblent l’ignorer). La gestion du temps est également essentielle à cette méthode : l’utilisation optimale du temps est importante à notre époque au rythme effréné ; et les étudiants de Marianne ont appris à se faire comprendre en temps limité (cela va d’une minute, pour les premières leçons et pour les premiers examens oraux, à quinze minutes, pour les présentations orales en binômes en fin d’année).
Pour toutes les raisons mentionnées ci-dessus, je recommande vivement la publication du livre de Marianne Raynaud qui regroupe un ensemble de conseils ainsi qu’un catalogue de supports pour les professeurs d’anglais. Je suis convaincue que cet ouvrage servira à des professeurs expérimentés ainsi qu’à des professeurs débutants, et que ce sera un plaisir de le lire.
Je conseille vivement à tous les professeurs de langues éreangères dans l’enseignement supérieur de lire "QualityTime-ESL: Le livre numérique du professeur d’anglais".

Sincères salutations,

Penelope Moffatt
Faculté de Droit et des Sciences Sociales - Université de Poitiers

Diplômes : Licence en littérature française et italienne, Oxford; TEFL RSA (Royal Society of Arts : organisme britannique habilité à conférer des diplômes) ; DEA en littérature urbaine écossaise ; Agrégation en Anglais (concours permettant d’enseigner en tant que fonctionnaire dans le système français de l’éducation nationale). Actuellement professeur titulaire à l’ENSAIS et travaillant sur un projet européen de recherche sur la méthodologie de TRIZ concernant la résolution des problèmes liés à l’enseignement de l’anglais

Seconde lettre de recommandation : Anna Jeannesson
Professeur à l’IEPG (l’Institut d’Etudes Politiques de Grenoble)

La présente est une lettre de recommandation des méthodes d’enseignement de l’anglais de Marianne Raynaud, en vue de la publication de son livre “QualityTime-ESL : Le livre numérique du professeur d’anglais”.

À qui de droit :

C’est en tant qu’ancienne collègue de travail de Marianne Raynaud que je voudrais chaleureusement recommander ce livre intutulé “QualityTime-ESL : Le livre numérique du professeur” dans lequel elle raconte en détail sa grande expérience dans l’enseignement et explique les méthodes qu’elle a développées pour faire évoluer l’enseignement de l’anglais comme langue étrangère. Marianne Raynaud a eu , de loin, la plus grande influence sur la manière dont j’enseigne aujourd’hui et elle m’a permis d’obtenir de très bonnes notes au CAPES.

Ayant été formée par les techniques novatrices de Mme Raynaud, j’aimerais tout d’abord dire à quel point elles rendent l’enseignement agréable pour le professeur, en créant une ambiance de cours dynamique et instaurant d’excellents rapports entre le professeur et ses étudiants.
Grâce aux cours intensifs que Mme Raynaud a mis en place au CPPG, tous les étudiants estimaient qu’ils parlaient très bien l’anglais après 2 années d’étude.

Les travaux dirigés associés au travail en laboratoire de langue ainsi que la grande variété de présentations orales et d’exercices en binômes réguliers ont aidé les étudiants à se débarrasser de leurs inhibitions rapidement et à devenir des orateurs enthousiastes et compétents en l’espace de quelques semaines. Grâce à ses méthodes d’enseignement, elle avait une manière incroyable pour aller chercher toutes les compétences linguistiques cachées de ses étudiants et améliorer leur niveau en un temps record. Les élèves étaient entraînés par le rythme engagé du cours et s’enthousiamaient en voyant leurs rapides progrès à l’oral et à l’écrit. Ils sont devenus de très bons orateurs et ont acquis des compétences qui leur seront utiles tout au long de leurs parcours d’étudiants et plus tard dans leurs vies professionnelles.
Je n’ai pas seulement réutilisé une bonne partie du travail de Mme Raynaud lors de ma nouvelle nomination à un poste universitaire, mais j’ai également développé une approche très imaginative pour créer mes propres exercices et documents. Alors lisez "QualityTime-ESL: Le livre numérique du professeur d’anglais" dès maintenant !

Sincères salutations.

Mme Anna Jeannesson
(Institut des Etudes Politiques de Grenoble) IEPG (l’Institut d’Etudes Politiques de Grenoble)».

1030 Avenue Centrale,
Saint Martin d’Hères
France

Diplômes : Licence d’administration des affaires obtenue avec mention ; DEA d’analyse du discours politique ; CAPES d’Anglais (concours permettant d’enseigner en tant que fonctionnaire dans le système français de l’éducation nationale). Actuellement titulaire d’un poste d’enseignante à « l’Institut d’Etudes Politiques de Grenoble».


Home | Contact | Site Map | | Site statistics | Visitors : 11014 / 2045474

Follow site activity en  Follow site activity The "Digital" Resource Book  Follow site activity (Version en français) « QualityTime-ESL » le livre (...)   ?    |    Syndicated sites OPML   ?

Site powered by SPIP 3.0.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License